LE METEORE  

 
  Il existe déjà des revues et d'autres fanzines qui se consacrent aux littératures de l'imaginaire, mais LE METEORE s'est donné pour vocation de s'intéresser à cette branche tantôt ignorée, tantôt méprisée, qu'est la science-fiction populaire. Il s'agit d'un type de science-fiction où se côtoient invasions extraterrestres, révoltes de robots, planètes exotiques, savants fous ou guerres intergalactiques, où l'intrigue et l'action priment sur les considérations de style. Mais c'est également une puissante machine à faire rêver, et où ne sont pas exclues une certaine réflexion et de la poésie.

LE MÉTÉORE se consacre aussi à ce pilier du roman populaire qu’est Bob Morane (plus de deux cents aventures parues) et aborde d’autres auteurs ou séries. Il y est aussi question de la plus grande série TV de science-fiction au monde : l'immortel Doctor Who.
Le dernier numéro sorti
 
   
Pourquoi Le Météore ?
    Pendant quarante-six ans et 2002 numéros, la collection Anticipation du Fleuve Noir a été synonyme de science-fiction populaire en France. Le premier vaisseau spatial à apparaître a été le Météore, dans les pages du roman Les conquérants de l'univers, de Richard-Bessière. Il était donc logique d'adopter ce nom.
     

Le Météore hors-série n° 1
Triplanétaire
Les chapitres manquants

Le cycle des Fulgurs de E.E. « Doc » Smith, est un des grands classiques de la science-fiction, qui a marqué l’histoire du genre. En le lisant aujourd’hui, on peut le trouver désuet, mais il ne faut pas oublier qu’il date des années 1930, et on n’en était qu’aux balbutiements du space opera à l’échelle galactique.

Le premier tome, Triplanétaire, est paru en France en 1972, mais dans une version tronquée. Des chapitres entiers ont sauté. Les parties de l'histoire se déroulant à Atlantis, dans l'ancienne Rome et durant les deux premières guerres mondiales n'ont ainsi pas été traduites.

Ce numéro hors-série du Météore offre enfin au lecteur français une chance de les lire. On trouvera un résumé pour ce qui avait été déjà traduit, et une traduction intégrale des parties qui ont été sautées.

L'ouvrage est disponible à l'achat sur le site lulu.com.

 

Interview de PJ Hérault

André Borie et PJ Hérault (2007)

Suite à la terrible annonce du décès de PJ Hérault en octobre 2020, voici en accès libre l'interview réalisée en 2007 par Marie-Christine Bussière et André Borie, et publiée à l'origine dans le numéro 1 du Météore.

L'interview

 
Bob Morane : les dernières parutions  

 
     
Gilles Devindilis
Yves Trépanier
Daniel Justens




© Michel Vannereux