BOB MORANE n° 188 (Les Nouvelles Aventures)
0

 

RESUME

Bob Morane se rend dans son monastère en Dordogne. Il trouve une lettre d’un ami, Charles de Rouffignac, qui le convie à une exposition sur d’Artagnan à Sarlat-la-Canéda, le 21 mars. Bob s’y rend et apprend que le clou de l’exposition est une épée que Louis XIV fit forger en mémoire du mousquetaire.

A l’époque où il montait sur Paris, d’Artagnan s’était épris de la fille d’un aubergiste, convoitée par le duc de Mariel, un odieux individu. Il mit fin à ses exactions et le duc brûla son château avant de disparaître. C’est la fille qui hérita de l’épée.

Plus tard, Bob est réveillé au milieu de la nuit. On a volé l’épée. Il va immédiatement voir et sent sur les lieux du vol une légère odeur d’ylang-ylang. Il a désormais une bonne idée de l’identité du voleur, ou plutôt de la voleuse. Il enquête sur une éventuelle descendance du duc de Mariel et se rend au château. Celui-ci est en ruines mais une partie a été secrètement aménagée.

Là, il tombe comme il s’y attendait sur Miss Ylang-Ylang. Elle a volé l’épée pour le compte du descendant du duc, qui vit aux États-Unis. Bob se retrouve prisonnier d’un homme de main de l’Eurasienne, Kwan, mais il arrive à s’évader.

Il part sans l’épée mais revient peu après pour l’échanger contre une copie.
 
BIBLIOGRAPHIE

in « Dictionnaire des personnages ». Ananké, Bob Morane en Poche, série 2000, n° 2000 (2003)
Ananké, série HC, n° 11 (2007)
in « L'épée de d'Artagnan ». Ananké, Bob Morane Grand Format, n° 22 (2010)




Ananké, série 2000



Ananké, série HC



Ananké, Grand Format
in « L'épée de d'Artagnan »


© Michel Vannereux